actualité

Lettre à nos lecteurs

Chers clients,

Très chers amis,

Dans la mesure où nous considérons le métier de la librairie comme un commerce indispensable… Pour notre quartier, j’ai pris la décision, si cela reste possible, et dans des conditions sanitaires rigoureuses, d’assumer une permanence de deux heures par jour pour nourrir vos désirs de lectures, pour vos enfants et pour vous…

Afin que votre temps distendu ne soit pas que d’écran ou d’angoisse, afin que vous rattrapiez celui perdu, pour en perdre aussi, retrouvons-nous de midi à treize heure, et l’après-midi de 16h à 17h.

Bien sûr, cette proposition compte jusqu’à nouvel ordre s’il n’y a pas de consignes radicales contraires.

En vous remerciant de votre fidélité, je vous souhaite de traverser cette épreuve avec le plus de force possible.

Marie-Rose Guarniéri